A l’occasion de la conférence des nations Unies sur les changements climatiques, COP 21, Bianca Jagger et Thaddaeus Ropac ont accueilli le photographe de renommée internationale Sebastiao Salagado à la galerie Thaddeus Ropac pour la projection de sa dernière série de photographies AMAZONIA.

Sebastio Salagado

A l’occasion de la conférence des nations Unies sur les changements climatiques, COP 21, Bianca Jagger et Thaddaeus Ropac ont accueilli le photographe de renommée internationale Sebastiao Salagado à la galerie Thaddeus Ropac pour la projection de sa dernière série de photographies AMAZONIA.

 

Eugénie Viellard à participé à cette projection fin décembre 2015.

 

AMAZONIE_sebastiao salgado

 

Les photos révélaient la beauté singulière de l’Amazonie et soulignaient l’importance de la protection et conservation de ces milieux, ainsi que la nécessité de la sensibilisation et de l’éducation aux enjeux environnementaux .

 

Sebastio Salagado a commencé sa carrière de photographe à Paris en 1973 et fonde avec Délia Warick Salgado l’agence de presse Amazonas images.

 

L’ampleur de chacun de ses travaux et sa vision encyclopédique de la condition humaine ont suffi à faire sa réputation et justifient tous les prix qu’il a reçus. Mais il y a plus : Sebastio Salagado, économiste de formation, n’a cessé de montrer sa foi en l’homme, une solidarité sans faille  devant la douleur, une compétence dans l’analyse des situations extrêmes, une farouche énergie, enfin, pour affirmer ce qu’il est, un photographe humaniste.

 

Bianca Jagger milite depuis plus de 30 ans pour les droits de l’homme, la paix, la justice sociale et la protection de l’environnement. Elle a crée la Bianca Jagger Human Rights Foundation en 2005. Cette fondation a entre autre pour but d’avertir des menaces des changements climatiques.

 

 

Partager

Étiquettes : , , ,